Comment régler les suspensions de sa moto ?

Le système de suspension d’une moto repose sur des fourches montées sur la roue avant et une ou deux amortisseurs à l’arrière. Le bon réglage de ces différents éléments permet d’avoir une monture à la fois agréable à conduire et performante. Voici quelques notions qui vous seront utiles.

Le réglage de la précharge pour les suspensions

La première chose que vous devriez savoir serait le débattement total de votre fourche, ainsi que vos amortisseurs. Normalement, c’est indiqué dans la fiche technique. Toutefois, vous pourrez connaître cette valeur en mesurant la mobilité de la suspension. Concrètement, il faut que l’enfoncement soit au tiers de la longueur totale à vide lorsque vous montez sur votre moto. Il faudra faire un réglage du ressort en conséquence si vous avez une autre proportion.

Voir la compression et la détente

Le constructeur a prévu une vis de réglage pour ajuster la compression selon vos besoins. C’est assez simple, il faut serrer pour que l’amortisseur soit ferme et tourner dans le sens contraire pour que la suspension gagne en souplesse. Faites le même réglage à l’avant et à l’arrière de votre moto. Puis, appuyez au centre. Si l’avant s’enfonce plus rapidement que l’arrière, il faut équilibrer. Il est important que la moto remonte à la même vitesse à laquelle vous l’avez enfoncé.

Les manipulations pour régler la suspension à votre goût

Chaque motard a sa préférence en matière de suspension. Le parfait réglage devrait tenir en compte l’état de la route et la vitesse à laquelle vous roulez. Le poids du conducteur et la présence de virages seront également à voir. De toute manière, une moto sportive ne sera pas réglée de la même manière qu’une routière ou un deux-roues de livraison. Pour apprendre à bien connaître votre monture, vous devrez aller à tâtons ou suivre un stage pour motards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *